Salut les enfants,

Voici notre séance du Caté sur une page du site de notre paroisse des Saintes Marguerite.
Êtes-vous prêts ? Allez, on commence !
Vous vous souvenez, nous commençons toujours par un temps de prière  et un chant:

A la rentrée des vacances de la Toussaint, nous avons prévu de parler de la fête de la Toussaint.

  • Mais qu’est-ce-que la Toussaint ?  

 

      Très souvent, les enfants pensent que c’est la fête des morts – Halloween !

  • Toussaint et Halloween, est-ce la même chose ? 

 

       Non !

Chaque année, le 31 octobre, c’est Halloween, une fête d’origine celte.

Il y a plus de 2500 ans, les Celtes (un peuple indo-européen de l'Antiquité - d'un temps très anciens) célébraient,

le 31 octobre, leur Nouvel an, la fin des récoltes, le changement de saison et l’arrivée de l’hiver.

Il est, bien entendu, difficile de comparer Halloween à la Toussaint.

Ces deux fêtes sont en effet, si l’on y réfléchit, totalement contradictoires.

 

Halloween est une fête de la peur. Les enfants « s’amusent » à se faire peur (aux autres et à eux-mêmes).

La Toussaint, au contraire, est une fête de la communion, communion avec les saints, le 1er novembre, et et nous sommes aussi en communion avec les morts le 2 novembre qui est la fête des défunts .   

Communion de tous par et avec un Dieu d’Amour.

Être en communion de pensée, par la prière, c’est être en lien, en relation, en sympathie avec les autres et être dans la joie .

Au contraire, cultiver la peur, c’est s’éloigner des autres, s’isoler d’eux, se replier sur soi et être dans la peur..

La Toussaint, c’est la fête de « tous les saints ».

Des hommes et des femmes connus ou inconnus, d’hier et d'aujourd’hui, vivent en amitié avec Dieu.

Ils nous montrent le chemin du Bonheur.

La fête de la Toussaint expliquée : Regarde la vidéo :

Ce dimanche 1 novembre dans l’Evangile (Matthieu 5, 1-12a) qui a été lu pendant la messe, Jésus annonce le bonheur à ceux qui souffrent, à ceux  qui pleurent ou à ceux qui sont humbles.

 

Dans le Royaume de Dieu, ceux-là  seront consolés. Les saints vivent déjà ce bonheur. Et nous sommes invités à en faire de même, ici et maintenant. Être saint, c’est avoir son cœur ouvert à Dieu.

 

L’Evangile - Les Béatitudes - Mt 5, 1-12  :

Évangile selon saint Matthieu, chapitre 5, versets 1 à 12

 

 

Voyant les foules, Jésus gravit la montagne. Il s’assit et ses disciples s’approchent de lui. Alors, ouvrant la bouche, Jésus les enseigne et dit :

« Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux.

Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés.

Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage.

Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés.

Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.

Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.

Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.

Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux.

Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi. Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux !

  • As-tu compris les Béatitudes ? 

 

Marguerite peut t’aider.

Regarde cette vidéo :

Nous avons tous un ou des prénoms choisis par nos parents :

Louis, Aldric, Lena, Monica, Eleanor , Evan, Tomé, Hector, Clara, Marie, Matthieu, Priscilla …

 

  • As-tu vu ces prénoms sur ton calendrier, avec le mot « saint(e) » écrit devant ?

Les saints sont si nombreux qu’on en fête plusieurs chaque jour de l’année.

Pourtant, il y a beaucoup d’autre saints, qui ne sont pas connus.

L’Eglise n’a déclaré saints que quelques hommes et quelques femmes.

Ce sont pour nous des aînés dans la foi  qui nous aident à suivre le chemin de Jésus.

Mais beaucoup d’autres personnes ont partagé la lumière de Jésus autour d’elles, elles sont maintenant dans la joie de Dieu.

Pour ne pas oublier ces saints anonymes, nous les fêtons chaque 1er novembre, à la Toussaint.

 

Tous nous sommes appelés à devenir des saints.

  • Comment ?

​   

      En aimant Dieu et les autres de tout notre cœur.

  • As-tu déjà consolé quelqu’un ?

  • Quand tu es triste, vers qui te tournes-tu ?

      Confie tes peines et tes joies à ton saint patron et demande-lui de prier pour toi.

 

  • Comment trouver ou connaitre son saint patron ?

 

Avec l’aide de tes parents, tu peux le découvrir sur le site Nominis. 

 

Il présente les saints et les prénoms fêtés chaque jour et il permet de découvrir des témoins de la foi.

nominis logo (2).JPG

Si tu as trouvé ton saint patron ou ta sainte patronne, tu peux lui créer une carte identité.

carte identitee.JPG
Icone-pdf.jpg

Nous sommes tous appelés à être saint, non pas en faisant des choses exceptionnelles,

mais en ressemblant à Jésus c’est-à-dire en aimant comme lui.

Prions à Jésus pour qu’il nous guide et nous accompagne dans notre prière :

 

DEVENIR SAINT.

Jésus,

Dans ma vie de tous les jours,

Je suis appelé à te ressembler.

Je suis appelé à devenir saint !

 

Jésus, aide-moi :

A ouvrir mes yeux pour voir ceux qui ont besoin de moi.

A ouvrir mes mains pour partager avec ceux qui n'ont rien.

A ouvrir mes lèvres pour donner mon sourire à ceux qui sont tristes.

A ouvrir mon cœur pour aimer ceux qui sont rejetés.

A ouvrir mes oreilles pour entendre ta parole et la mettre en pratique...

 

Merci Jésus

Toussaint coloriage 1.JPG
Icone-pdf.jpg
mots croises.JPG
Icone-pdf.jpg
Mots meles.JPG
Icone-pdf.jpg
carte identitee.JPG
Icone-pdf.jpg
DEVENIR SAINT priere.JPG
Icone-pdf.jpg